J’ai beau être dans une démarche minimaliste et plus particulièrement faire attention à mes achats au quotidien, la période des soldes peut vite virer au cauchemar… On se laisse un peu trop souvent emporter par les affiches colorées nous promettant diverses réductions et prix de lots. Voici donc quelques conseils et astuces pour faire les bons choix durant les soldes et éviter le rappel à l’ordre de votre banquier !

▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲

Refuser d’acheter dans la précipitation

Je ne sais pas vous mais personnellement un des premiers sentiments que m’évoque cette période de soldes, c’est la précipitation.

Dans la rue des tonnes d’affiches fluos vous interpellent à coup de « Supers affaires à l’intérieur ! », de « Jusqu’à -50% ! », de « 1 acheté 1 gratuit » et j’en passe… De même, les magazines vous suggèrent des listes d’articles déco, beauté ou mode à dénicher absolument pendant ces soldes. La télé vous montre des personnes amassées devant les grilles de leur supermarché fétiche, impatients de courir pour acheter le premier écran plat venu sur leur chemin. Tout l’Internet ne parle également que de ça, votre boite mail déborde de newsletters spéciales soldes.

Bref difficile de ne pas tomber dans l’envie pressante de prendre part à ce rush aux bonnes affaires, c’est pourtant là le piège ! Combien d’entre nous se sont retrouvés à la fin des soldes à se demander : « mais pourquoi j’ai acheté ça en fait ? »…

Allez, on respire, ça va bien se passer ?

Mon premier conseil consiste donc à prendre le temps de réfléchir en amont de cette période de soldes.
Par exemple, en cuisinant la semaine dernière j’ai constaté qu’avoir une petite manique pour sortir mes yaourts brûlants de leur cuiseur serait quand même bien pratique. Ou encore, un matin en enfilant mes chaussettes j’ai remarqué qu’elles étaient toutes deux trouées et qu’il serait temps de m’en procurer de nouvelles. De même, je lorgne depuis des mois sur une petite palette de blush, ça me ferait vraiment plaisir de l’avoir enfin.

Dressez donc une liste des choses dont vous avez besoin et bien entendu n’oubliez pas d’y inclure des choses qui vous feraient tout simplement plaisir.

Prévoir un budget et rematérialiser l’acte d’achat

Une des difficultés supplémentaires c’est qu’aujourd’hui l’acte d’achat est devenu totalement banal. Vous avez juste besoin d’une carte bancaire, d’un code à 4 chiffres, validez, c’est payé ! Au fil de mes réflexions sur mes propres mécanismes de consommation, je me suis rendue compte que cette dématérialisation de l’argent ne m’aidait pas du tout à gérer mes dépenses.
En m’intéressant de plus près à la gestion de budget, j’ai déniché le formidable blog de Marina alias L’Accro au Budget. Ce blog regorge de conseils pour reprendre votre budget en main et vous permettre d’économiser.

Une astuce que je retiens tout particulièrement c’est la création d’une enveloppe budgétaire pour cette période de soldes. En fonction de vos revenus et charges vitales (logement, gaz, électricité, alimentaire, etc) vous pourrez déterminer une somme à économiser pour faire vos emplettes. Glisser de vrais billets dans cette enveloppe vous permettra de prendre pleinement conscience de l’argent que vous allez dépenser.

Garder le cap sur le terrain

Une fois les deux astuces précédentes mises en place, vous me direz : « oui mais je fais comment pour ne pas succomber à la tentation une fois en magasin ? »

Pensez à ce que vous avez mis en place en amont et posez-vous les bonnes questions :

  • Ai-je vraiment besoin de ce pull ?
  • Est-il bien taillé ? Confortable ?
  • La matière me convient-elle ?
  • Ai-je d’autres pièces pour l’assortir facilement ?

Si vous n’êtes pas sûr.e reposez l’article. Vous pourrez repasser ultérieurement en ayant regardé chez vous avec quelles autres pièces vous pourrez l’assortir par exemple. Visualisez la période des soldes dans son ensemble, elle dure 5 semaines, vous avez le temps ! Si vous retournez au magasin et que ce fameux pull n’est plus là, dites-vous qu’il n’était donc pas fait pour vous !

Et rappelez-vous surtout :

Ce dont vous n’avez pas besoin
n’est pas une bonne affaire.

Julie.

Write A Comment